L'entretien et la maintenance des avions

 

par AFI KLM E&M : le mariage du savoir-faire et de l'environnement

 

Entre voisins N° 19, octobre 2009, Marie Telmanet

 

Depuis plus de 75 ans, Air France Industries KLM Engineering & Maintenance (AFI KLM E&M) assure l’entretien et la maintenance des avions. Métier en constante évolution, AFI KLM E&M a mis, depuis 14 ans, le développement durable au cœur de sa stratégie.

Air France ​a fait le choix, dès sa création en 1933, d’assurer elle-même l’entretien de ses avions en se fixant des impératifs précis : niveau de sécurité maximale, meilleure gestion de l'exploitation des appareils, maîtrise des coûts. Devenu en 2004 Air France KLM, le groupe commercialise son savoir-faire en matière de maintenance aéronautique sous la marque commerciale Air France Industries KLM Engineering & Maintenance (AFI KLM E&M) et ce, auprès de 150 compagnies aériennes clientes dans le monde, représentant au total plus de 900 avions. Ses principaux sites de maintenance sont Paris-Charles de Gaulle pour le petit entretien de l’ensemble de la flotte, Orly pour le grand entretien des gros porteurs, petit entretien de la flotte, Toulouse-Blagnac pour le grand entretien des petits porteurs, Paris-Le Bourget et Villeneuve-le-Roi pour l’entretien des composants.
 
Positionné deuxième sur le marché mondial après Lufthansa Technique, avec un chiffre d’affaires de 2,8 milliards d’euros, AFI KLM E&M a choisi une politique de développement durable forte et pérenne. Cette politique vise en priorité trois domaines : une éco-responsabilité innovante, une politique de ressources humaines responsable et un ancrage territorial concret.
 
En matière d’innovations écoresponsables, de nombreuses initiatives aident AFI KLM E&M à réduire l'impact de ses activités sur l'environnement. Tout d’abord, le lavage des moteurs à l’eau, nouveau procédé d'entretien qui optimise leur utilisation et réduit la consommation de carburant et les émissions de CO2. L'opération est effectuée en accord avec les principes environnementaux : l'eau utilisée est récupérée pour être recyclée. Côté architecture, deux démarches sont à noter. La construction de nouveaux bâtiments au standard HQE, notamment pour le projet ORYzon 2010 qui concerne l’édification d’un magasin central à Orly, premier bâtiment logistique labellisé HQE en Europe. L’installation de panneaux solaires sur le toit des bâtiments existants, dans le cas où cela est techniquement possible, une surface et une inclinaison minimales étant en effet requises. Concernant le développement de la flotte de véhicules, 12 voitures électriques sont actuellement en service et un partenariat exclusif a été signé avec la PMI française MDI, pour la mise au point de véhicules propulsés par de l’air comprimé, baptisés AirPod, qui seront testés dès septembre 2009 et qui à terme remplaceront le parc de véhicules à moteurs thermiques. Autre action significative, l’utilisation pour les appareils de peinture sans chrome contenant moins de solvants nocifs ainsi que l’application de couches plus fines entraînant également une réduction de la consommation de carburant et des émissions de CO2 des avions. Enfin, un projet de nettoyage à sec des avions est actuellement mené. Ce procédé consiste à remplacer l'eau et le savon par un produit de lavage spécial. Ses avantages : il ne consommerait pas d'eau, serait en ligne avec la politique de santé et de sécurité au travail d’AFI KLM E&M et réduirait le temps d'immobilisation des avions en phase de maintenance.
 
Côté ressources humaines, AFI KLM E&M a créé un Programme innovation qualité (PIQ) qui encourage l’initiative de ses salariés. Chacun devient force de proposition et peut apporter des idées créatives. En 2008, pas moins de 7 000 suggestions ont été proposées et ce chiffre ne cesse d’augmenter (40 % en 2009). AFI KLM E&M a reçu en 2008 le Trophée de l’innovation participative pour deux raisons principales : la pérennité de sa démarche pour le développement durable et l’augmentation du nombre de salariés participants.
 
Enfin, l’une des composantes fortes du développement durable pour AFI KLM E&M est l’ancrage territorial. C’est son choix et le cœur de son fonctionnement. Ainsi, malgré la période morose que le monde aéronautique traverse, l’entreprise a concrétisé ses programmes d’investissements (ORYzon 2010, Toulouse- Blagnac) et poursuivi sa politique pour l’emploi. Ainsi, entre 2004 et 2008, 1 600 apprentis ont intégré l’entreprise et 350 sont prévus pour 2009-2010. Un programme annuel de plus de 400 000 heures de formation (soit 7,5 % de la masse salariale) assure la transmission et le développement des compétences. Entre 2008 et 2009, 94 % des salariés ont suivi une formation.
 
L’ensemble de la politique de développement durable d’AFI KLM E&M a été récompensé en 2007 et confirmé en 2008 par sa certification unique et globale. Unique car elle couvre la totalité du périmètre de l’entreprise. Globale car elle porte sur 8 normes internationales reconnues : ISO 14 001 (environnement), ISO 9001 (gestion de la qualité), EN 9100 (conception aéronautique), EN 9110 (maintenance aéronautique), EN 9120 (logistique et stockage), ISO 22000 (sécurité alimentaire), OHSAS 18001 (santé et sécurité au travail) et ISO 15489 (contrôle de la documentation). L’objectif 2010 est d’élargir sa certification à la norme ISO 26000 qui concerne la RSE. AFI KLM E&M encourage par ailleurs ses fournisseurs à entreprendre des actions similaires. Ils sont invités, pour participer aux appels d’offre, à signer la charte développement durable que le groupe Air France KLM a établie en 2006.
 
Face à la constante évolution de son métier, AFI KLM E&M souhaite être à la pointe de tous les projets d’innovation. Elle s’appuie sur une expertise bâtie sur une tradition historique de transmission du savoir. Relever les défis technologiques et environnementaux de demain, tel sont les objectifs de cette entreprise dynamique et déterminée à construire un avenir propre.