Le bombardier de bonbons

​Des bonbons et du chocolat venus du ciel pour les petits Berlinois, c'est l'idée d'un pilote de l’aviation des États-Unis. Son nom de code : le "bombardier de bonbons" ou "tonton qui bat des ailes".

Il était une fois, lors du blocus de Berlin au sortir de la seconde guerre mondiale, un pilote américain nommé Gail Halvorsen. Ce pilote avait pour mission d'acheminer de la nourriture et des produits de première nécessité par avion. Pendant une pause entre deux chargements, il remarqua un groupe d'enfants derrière une barrière de barbelés. Gail qui aimait les enfants, avait toujours sur lui des chewing-gums. Il leur donna les deux seuls qu'il avait sur lui qu'ils se partagèrent. Il fut alors surpris de leur politesse et de leur conduite ; ces enfants avaient enduré la guerre et la destruction de leur ville. Le seul souhait de ces petits Berlinois était de ne pas être abandonnés par l'aide militaire. Pour les récompenser, Gail Halvorsen leur dit qu'il lâcherait des bonbons par avion à la seule condition de se les partager. Les enfants le reconnaîtront car il inclinerait les ailes de son avion avant de larguer les parachutes de bonbons faits de mouchoir. Le lendemain et les semaines suivantes, l'avion fit ses lâchers de parachutes de bonbons et chocolat jusqu'au jour où un bonbon tomba sur la tête d'un reporter allemand. La nouvelle fit alors la une de tous les journaux ; le lieutenant-général du pilote Halvorsen découvrit le pot aux roses mais ordonna à Gail Halvorsen de poursuivre son initiative. L'opération se fit officiellement appelée « opération Little Vittles » et prit très vite de l'envergure à l'échelon national. Militaires, confiseurs, écoliers, toute l'Amérique participa à cet acte de générosité. Certains envoyaient des mouchoirs par la poste et d'autres faisaient don de friandises.
 
À la fin du pont aérien, 23 tonnes de confiseries avaient été larguées sur Berlin et ses environs grâce à la collaboration de 25 équipages militaires. La plupart de ces friandises furent conservées dans l'attente de Noël afin de les distribuer aux enfants de Berlin Ouest.
 
 
Mis en ligne le 4 décembre 2013
  • Tonton qui bat des ailes
    Tonton qui bat des ailes
  • Tonton qui bat des ailes
    Tonton qui bat des ailes
  • Tonton qui bat des ailes
    Tonton qui bat des ailes
  • Tonton qui bat des ailes
    Tonton qui bat des ailes
  • Gail Halvorsen wiggly wings
    Gail Halvorsen wiggly wings

>> Gail Halvorsen

Gail Halvorsen est un officier de carrière dans l'aviation des États-Unis. Sa renommée fit suite aux parachutages de bonbons qu'il fit au-dessus de Berlin Ouest.

Ses surnoms : "chocolat volant", "bombardier aux bonbons" ou "tonton qui bat des ailes". Dans les années 90, à la demande de Gail Halvorsen, l'opération "bonbons" se renouvelle pour les enfants bosniaques lors du conflit en Yougoslavie.

Quelques chiffres :
- 23 tonnes de chocolat lâchés
- 250 000 parachutes ont été lancés
- 100 000 petits Berlinois à cette période
- 324 jours de pont aérien (du 24 juin 1948 au 12 mai 1949)