À Tucson, les avions se cachent pour mourir

​Des avions parqués en plein milieu du désert américain, c'est le sort de plus de 4 000 appareils en fin de vie. Cette zone de stockage est plus communément appelée Aircraft Boneyard aux États-Unis.

​ Aircraft Boneyard, le cimetière des avions, est une réserve de stockage et de maintenance située à Tucson, dans l'Arizona. C'est la plus grande du pays qui en compte huit. Créée en 1946 après la deuxième guerre mondiale par le 4105th Army Air Force, cette réserve avait pour objectif d'entreposer les appareils militaires Boeing B-29 Superfortress et Douglas C-47 Skytrain. Sa mission a évolué depuis sa création ; ce sont désormais des avions civils et militaires qui y sont stockés. La base militaire est maintenant connue sous le nom de AMARC, 309th Aerospace Maintenance and Regeneration Group. C'est la seule base à accueillir les appareils des forces armées américaines.

La localisation de cette base aérienne fut choisie pour son climat sec. Le taux d'hygrométrie à Tucson est proche de zéro. Cette sècheresse permet d'une part une très bonne conservation des aéronefs et d'autre part un stationnement commode grâce à la dureté du sol.

Il existe plusieurs catégories de stockage pour les avions de l'ARMARC : entreposés à long terme pour une future utilisation, utilisés en pièces détachées, gardés à court terme en état de vol ou encore vendus. Pour ce qui concerne le recyclage, avant que les appareils ne soient conservés dans le désert, les pièces réutilisables sont démontées et inspectées avant de repartir dans le circuit des pièces détachées. L'avion est ensuite dépollué. Dès lors, les matériaux métalliques sont recyclables.

Parmi les cimetières les plus connus des États-Unis : Pinal Airpack en Arizona, le Scrapper's Row en Oklahoma, Southern California Logistics Airport et le Mojave Spaceport en Californie et le Roswell International Air Center au Nouveau Mexique.

Mis en ligne le 12 février 2014

  • Cimetière avions à Tucson
    Cimetière avions à Tucson
  • Cimetière avions à Tucson
    Cimetière avions à Tucson
  • Cimetière avions à Tucson
    Cimetière avions à Tucson
  • Cimetière avions à Tucson
    Cimetière avions à Tucson

>> En France à Tarbes et Châteauroux : stockage et démantèlement aéronautique

En 2005, l'aéroport de Châteauroux-Déols fut le premier aéroport a démanteler et détruire les avions de plus de 25 ans. Chaque année, ce sont dix avions petits et gros porteurs qui sont détruits. Plus vaste avec ses trente hectares, l'aéroport de Tarbes-Lourdes s'est lui aussi spécialisé dans le démantèlement et le stockage. Leur objectif : valoriser 85 % de la masse d'un avion. Le résultat est satisfaisant puisque 70 % des matériaux sont récupérés et réutilisés et seulement 13 % du poids de départ de l'avion est envoyé à la casse. A l'année, ce sont trente avions de grandes tailles (Airbus 300, 310 ou des Boeing 737 et 777) détruits et vingt-cinq appareils stockés sur ce site. Le marché potentiel du démantèlement est évalué à 6 500 appareils sur les vingt prochaines années.