La Patrouille de France fête ses 60 ans

Équipe de voltige, la Patrouille de France représente le fleuron de l'armée de l'air lors des meetings nationaux et internationaux depuis 60 ans.

Crée en 1953, la Patrouille de France dite PAF, patrouille acrobatique de France, est basée à Salon de Provence ; c'est l'une des plus anciennes équipes acrobatiques, avec celle des États-Unis.

Elle est composée de douze appareils Alphajet et de neuf pilotes appelés Athos (Athos 1, Athos 2, Athos 3,…) ; Athos est le nom de l'indicatif radio de la Patrouille de France. Chaque année trois nouveaux pilotes remplacent les plus anciens ; une nouvelle équipe est en place pour créer une nouvelle série d'acrobaties de vingt minutes. Ce programme est déterminé par le leader de la patrouille en début de saison. Cette création artistique est conçue en deux temps. La première partie s'intitule "le ruban" symbolisé par les fumigènes des huit appareils. La deuxième partie est "la synchronisation", la patrouille se divise en deux formations et effectue des figures de deux, quatre ou six avions. Les avions sont espacés de deux à trois mètres les uns des autres avec des vitesses oscillant entre 300 et 800 km/h. La patrouille évolue en formation ; toutes ces formations portent des noms spécifiques (Alpha, Ariane, Canard, etc.). La période hivernale est consacrée à l'entrainement du nouveau programme.

La Patrouille de France se produit en France et en Europe de mai à octobre à raison de deux prestations par week-end. Vous découvrirez la nouvelle série lors du rendez-vous annuel du défilé du 14 juillet à Paris.

Quelques chiffres :

  • 5 avions ont contribué à l'histoire de la Patrouille de France : F84 Thunderjet, MD 450 Ouragan, Mystère IV A, le Fouga CM 170 Magister et l'Alphajet ;
  • 12 Alpha Jet sont à la disposition de la Patrouille de France ;
  • 8 avions font le meeting de démonstration aérienne ;
  • 9 pilotes nommés Athos de 1 à 9 ;
  • 32 mécaniciens, chaque pilote à un mécanicien attitré ;
  • 1 heure de vol d'un Alpha Jet nécessite dix heures de préparation.

 

Mis à jour printemps 2013

  • 60 ans de la patrouille de France
    60 ans de la patrouille de France
  • 60 ans de la patrouille de France
    60 ans de la patrouille de France
  • 60 ans de la patrouille de France
    60 ans de la patrouille de France
  • 60 ans patrouille de France
    60 ans patrouille de France

L'appellation de Patrouille de France

C'est lors d'un meeting, le 16 mai 1953, qu'un commentateur clama au public pour présenter la patrouille : "Mesdames messieurs, la Patrouille de France vous salue !". Le 14 septembre 1953, l'État-Major entérina le nom.

Les Schtroumpfs de la Patrouille de France

Trois nouveaux pilotes intègrent tous les ans la patrouille en remplaçant les trois plus anciens. Les conditions requises : ils font acte de volontariat, doivent totaliser 1 500 heures de vol sur avion à réaction et détenir la qualification de chef de patrouille. Ce sont alors les pilotes en place qui les choisissent. Ces nouveaux venus sont appelés "Schtroumpf". Ce nom est dû à la fumée bleue qui lors d'un meeting s'est répandu à l'intérieur de l'avion au lieu de s'évacuer vers l'extérieur par le réacteur. Le pilote qui en descendit était tout de bleu vêtu.