Le balisage aéroportuaire Paris Charles-Charles de Gaulle, le hall M L'assistance à l'escale d'un avion Paris-Le Bourget, le SAI Le hall K du terminal 2 E La lutte aviaire La passerelle des stars Orly, le début d'une histoire Le déneigement des pistes Parafes Tours de contrôle Héliport d'Issy-les-Moulineaux

La bataille de France

Le petit terrain de Meaux-Esbly a été très actif dans la bataille de France qui s’est déroulée du 10 mai au 22 juin 1940.
​​​

Dés septembre 1939, Esbly accueille l’escadrille de chasse de nuit GCN I/13 avec ses 11 bimoteurs Potez 631. Elle est rejointe le 16 mai par l’escadrille GC I/3 de Wez-Thuisy. Leurs 18 nouveaux chasseurs monomoteurs Dewoitine D.520 sont les rares avions français qui rivalisent avec le Messerschmitt Bf 109 de la Luftwaffe.
 
Le 3 juin 1940, la Luftwaffe lance l’opération Paula contre plusieurs sites stratégiques d’Ile-de-France dont Le Bourget, Melun, Mantes, Creil et les usines Citroën et Renault. Pour y faire face, 17 Dewoitine D.520 décollent d’Esbly. Seuls 13 appareils rentreront. Deux jours plus tard, 25 nouveaux Dewoitine D.520 l’escadrille GC II/7 d’Avelanges viennent en renfort et abattent l’avion de Werner, le capitaine allemand aux 39 victoires aériennes. Fait prisonnier, il sera rendu à la Luftwaffe par les signataires de l’Armistice franco-allemand et descendra une vingtaine d’appareils de la RAF lors de la Bataille d’Angleterre. Le 9 juin 1940, les allemands sont à Forges-les-Eaux et maîtrisent totalement le ciel de France. Les Dewoitine d’Esbly poursuivent leurs attaques désespérées sur les bombardiers et de chasseurs de la Luftwaffe, remportant 14 victoires sur l’ennemi. 
 
Du 21 mai et jusqu’au 10 juin 1940, date d’abandon du terrain d’Esbly, les pilotes de chasse effectuent de nombreuses missions sur l’Aisne et la Somme. Ils remportent 44 victoires aériennes contre la Luftwaffe, mais perdent 12 appareils.
 
Mis à jour le 30 juillet 2018
Maquette du Potez 631 du groupe de chasse 1/13 en opération de guerre à Meaux-Esbly en 1940
Maquette du Potez 631 du groupe de chasse 1/13 en opération de guerre à Meaux-Esbly en 1940
© D.R.