Paris-Le Bourget, premier aéroport d’affaires européen

​Après avoir fêté ses cent ans en 2014, l'aéroport Paris-Le Bourget confirme sa vitalité économique. Tour d’horizon.​

​Avec 54 200 mouvements enregistrés en 2017, Paris-Le Bourget est aujourd’hui le premier aéroport d’affaires européen. Une vocation à part qui bénéficie d’un avantage géographique, à seulement 7 km de la capitale et 20 km du quartier de la Défense.

Hommes d’affaires, officiels et personnalités constituent l’essentiel des passagers des avions privés de Paris-Le Bourget. De nombreuses entreprises utilisent également des jets privés pour rallier des aéroports français ou étrangers non desservis par les lignes commerciales. Dans une moindre mesure, l’aéroport est utilisé par les constructeurs pour acheminer rapidement du matériel ou du personnel pour des missions rapides d’assistance technique en tout lieu de la planète.

Au niveau du sol, le terrain d’aviation se répartit sur 553 hectares et dispose de trois pistes ouvertes H24 pour accueillir les l'aviation légère comme les gros porteurs. Des restrictions y sont appliquées pour les décollages à partir de 22h15, sauf en cas d’urgence médicale ou sanitaire.

Le paysage économique de Paris-Le Bourget se compose d’un réseau de 75 entreprises dont 15 sont dédiées à l’aviation d’affaires, ainsi que 9 opérateurs basés et 7 opérateurs d’assistance. Une activité porteuse de 9 000 emplois directs ou indirects dans les secteurs de la construction aéronautique, l’avionique, l’électronique, la peinture ou encore l’aménagement intérieur.

Du côté de l’accueil, les usagers de l’aéroport disposent aujourd’hui d’un nouveau terminal VIP inauguré en 2014 par Landmark Aviation, leader mondial des services au sol pour l’aviation d’affaires. En plus du hall d’accueil principal, le bâtiment comprend de vastes salons, un bar, une salle de prière ou encore deux salles de conférence, le tout réparti sur plus de 1 000m². Cette infrastructure à la décoration avant-gardiste s’inscrit naturellement dans le prolongement de la vague de modernisation de Paris-Le Bourget.

Un atout de taille qui vient désormais compléter l’offre commerciale de Paris-Le Bourget.

 

Mise en ligne juillet 2018

© DR