|

Le chantier de la piste 3, côté territoires

​Zoom sur le dispositif de communication destiné aux communes impactées par les travaux. Un travail d'écoute et de transmission d'informations au quotidien.​​​​​​​​​​

L’organisation et la planification du chantier de la piste 08-26 ont fait l’objet d’un travail long et précis qui a débuté fin 2016 afin de prendre en compte d’une part, les impératifs de sécurité et d’autre part, les intérêts des différentes parties prenantes (notamment élus, riverains, contrôle aérien et compagnies aériennes). Ce travail complexe a finalement abouti à la décision de réaliser les travaux en une seule fois sur une période de 18 semaines consécutives au lieu des 27 semaines qu’aurait impliqué un scénario sur deux années.

Plusieurs mois avant l'ouverture du chantier, le Groupe ADP en collaboration avec la DGAC ont rencontré et échangé avec les élus, les associations et les riverains lors de 18 réunions publiques organisées dans certaines villes riveraines à la demande des maires.

Ces rencontres complétaient le dispositif de communication lancé auprès des communes impactées par les travaux (40 villes de l'Essonne, 19 du Val-de-Marne et 50 de Seine-et-Marne). Ce dispositif comprend un numéro vert 0 805 712 712, une lettre d'information envoyée au domicile de 587 000 riverains, une affiche et une plaquette explicative mise à disposition dans les hôtels de ville.

En cas d'événement particulier, les communes et les associations sont informées par mail - ce fût le cas lors de la réouverture anticipée de la piste 02-20 lié à une panne de certains systèmes de la DGAC à l'échelle du territoire national. Le grand public a quant à lui, accès à un point régulier sur le déroulé des travaux ainsi que le suivi du trafic aérien de l'aéroport (prévu et réalisé) sur le site internet www.entrevoisins.org ​avec une mise à jour hebdomadaire des données.

Trois visites de chantier ont été organisées les 11,17 septembre et le 10 octobre 2019 avec l'envoi d'une invitation aux élus de Seine-et-Marne, de l'Essonne et du Val de Marne impactés par les travaux. 41 élus ont répondu présents et sont venus fouler le sol de la piste 08-26. C'était pour eux l'occasion de prendre conscience de l'importance de ce chantier hors norme, de sa complexité et de sa technicité. Ce chantier titanesque s'étend sur 110 ha et a rassemblé jusqu'à 700 ouvriers.

Un passage par la base-vie de concassage a permis aux élus de voir les montagnes de béton (300 000 tonnes) issues de la démolition de la piste 3. Le béton est concassé en continu pour être réemployé à 2/3 dans les fondations de la nouvelle piste.

Une des informations les plus marquantes et les plus rassurantes a été pour les élus d'apprendre que le chantier est dans les temps…


Mise en ligne le 21 octobre 2019


Chantier de la piste 3
© Groupe ADP