Les eaux de ruissellement dans les aéroports Le plan d'exposition au bruit et urbanisation Bruit : Une prise de conscience nationale Des moteurs d'avion silencieux ? Un PDE pour les salariés des aéroports franciliens Dechets : La gestion des produits dangereux La gestion des déchets verts Le traitement des déchets Chantier propre et HQE Bioévaluation environnementale Une centrale géothermique à l'aéroport Paris-Orly Accréditation carbone des aéroports
Environnement
Bruit
Pour une large majorité des français, le bruit est la première gêne à laquelle ils sont confrontés dans leur vie quotidienne. D'après une enquête TNS Sofres de 2010 sur le bruit, près de deux français sur trois déclarent être personnellement gênés par le bruit à leur domicile. Le bruit de la circulation routière gêne le plus 59 % des Français, le transport aérien 14 % et le transport ferroviaire 7 %.​

Le bruit est une préoccupation majeure pour les riverains d’un aéroport comme pour tous les acteurs du transport aérien, les compagnies, l’aviation civile et les gestionnaires d’aéroports. Le durcissement des nouvelles réglementations, le progrès technologique des avionneurs et des motoristes ainsi que les nouvelles procédures d'exploitation aérienne ont permis de réduire les nuisances sonores.

 

L'État a confié au Groupe ADP plusieurs missions précises :


Le cahier des charges précise qu'Aéroports de Paris doit assurer la mesure et la surveillance du bruit (Décret n° 2005-828 du 20/07/05, art 26) et informer les riverains et les collectivités locales.


Le secrétariat des Commissions consultatives de l'environnement (CCE) est assuré par Groupe ADP. Les CCE définissent entre autre les PEB, plans d'exposition au bruit qui régulent l'urbanisation des zones où le bruit des avions est le plus fort.


L'aide à l'insonorisation est gérée par le Groupe ADP. Les riverains bénéficient ainsi d’une aide financière pour isoler leur logement.


Un important dispositif de surveillance a été déployé autour des aéroports parisiens : quarante deux stations de mesure permettent de surveiller le bruit des avions.


De leur côté, les pouvoirs publics prennent en compte les nuisances sonores occasionnées par le trafic aérien. Ils disposent de deux plans qui requièrent une mesure précise du bruit pour leur élaboration : le Plan d’Exposition au Bruit (PEB) et le Plan de Gène Sonore (PGS). 

 

Vitrail, installé dans les Maisons de l’environnement et du développement durable, permet la visualisation en direct des trajectoires d’avions. Cet outil est mis à la disposition des collectivités territoriales environnantes sur simple demande adressée à la DGAC.


Aide à l'insonorisation

Ai-je droit à une aide ?

Je suis riverain de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle, Paris-Le Bourget ou Paris-Orly

> Lire la suite
X