Un vol silencieux vers la couche d'ozone

​Un planeur biplace pressurisé pourrait permettre aux chercheurs d'étudier de près la stratosphère et ses composants, c'est le projet Perlan. Une équipe américaine réunissant des industriels, des passionnés de l'aviation et des entrepreneurs, table sur un premier vol en août 2015.

​Le projet Perlan repose sur trois objectifs. Le premier objectif, l'exploration aéronautique. Grâce au planeur biplace baptisé "Perlan II", le record d'altitude pour un aéronef non propulsé de 16 000 mètres devrait être dépassé. Pour réussir cette prouesse, le planeur sera tracté par un monomoteur avant d'être largué à quelque 3 000 mètres au-dessus de la Cordillère des Andes. Là, les vents venus du Pacifique et butant contre le massif montagneux propulseront le planeur vers le haut. Une fois arrivé à 18 000 mètres d'altitude, il bénéficiera de vents circulaires produisant de forts courants ascendants, le vortex polaire, lui permettant d'atteindre l'altitude de 27 000 mètres.

En atteignant cette altitude, le projet Perlan pourra remplir son deuxième objectif : la recherche météorologique. À plus de 27 000 mètres où est constaté le trou dans la couche d'ozone, le planeur volera alors durant plusieurs heures, prélevant divers échantillons, observant et mesurant les concentrations de produits chimiques grâce à l'utilisation de lasers.

Le dernier objectif qui est de créer des vocations est déjà réalisé. En associant des écoles, des universités et des musées au projet, l'équipe Perlan a su créer un engouement autour du futur vol et ainsi devenir un partenaire pédagogique.

 

Mis en ligne le 12 décembre 2013


Le Perlan II

La construction du planeur a déjà été lancée avec un biplace de plus de 24 mètres d’envergure pour une masse maximale d’environ 850 kg. Aux altitudes visées, avec seulement 2 % de densité de l’air, le domaine de vol sera restreint. La structure devra être rigide pour éviter tout problème de flottement aéroélastique tout en supportant des températures très basses. La vitesse maximale sera de 56 nœuds soit 377 nœuds réels à 27 000 mètres. Le programme total est évalué à 2,2 millions de dollars.

Participer financièrement à cette aventure

Le budget Perlan II est estimé à 7,5 millions de dollars. Aujourd'hui, 3,5 millions ont été rassemblés. Entre autres financements recherchés, l'équipe s'est tournée vers la finance participative ou crowdfunding.

Si vous souhaitez participer financièrement à cette aventure, rejoignez Perlan sur : Indiegogo