Les eaux de ruissellement dans les aéroports Le plan d'exposition au bruit et urbanisation Bruit : Une prise de conscience nationale Des moteurs d'avion silencieux ? Un PDE pour les salariés des aéroports franciliens Dechets : La gestion des produits dangereux La gestion des déchets verts Le traitement des déchets Chantier propre et HQE Bioévaluation environnementale Une centrale géothermique à l'aéroport Paris-Orly Accréditation carbone des aéroports
Environnement
Eau

Le Groupe ADP a la responsabilité de la distribution de l'eau potable et de la collecte des eaux usées et pluviales sur l'ensemble de ses aéroports. La surveillance de la qualité des eaux rejetées et l’identification des pollutions sont les missions du Laboratoire du Groupe ADP​​.

Pour un aéroport, le traitement des eaux pluviales est crucial. En période hivernale lors de basses températures, les avions sont dégivrés avec du propylène glycol. Quant aux pistes et aux voies de circulation, elles sont traitées avec du formiate de potassium. Aéroports de Paris réalise le traitement des pistes et de certains avions et Air France traite ses propres avions et quelques zones de stationnement.
 
La pluie fait ruisseler ces polluants, d'où la nécessité pour Aéroports de Paris de collecter et de traiter les eaux pluviales avant leur rejet dans le milieu naturel.

L'échange étroit et permanent d'information permet de favoriser les améliorations de pratiques de chacun : limitation de l'utilisation des produits à la source, perfectionnement du matériel, nouveaux modes d'exploitation ainsi qu'une veille commune sur les nouvelles technologies de traitement et les nouveaux produits. L'objectif est commun : limiter la pollution des eaux pluviales de l'aéroport pour empêcher tout risque de contamination du milieu naturel.

MCA, dernière mise à jour le 18 janvier 2010