Le cadre réglementaire de la politique du Groupe ADP

 

Quelles références déterminent le cadre juridique de la politique énergétique du Groupe ADP ? Comment le groupe y répond-il ? Quelques lignes pour y voir plus clair.​​

Référents externes

Le paquet énergie-climat, made in Bruxelles

Adopté en 2008, le paquet énergie-climat de l’Union européenne a imposé à ses pays membres une réduction de 20 % de leurs émissions de gaz à effet de serre pour 2020, ainsi qu’une consommation d’énergies renouvelables de 20 % et une amélioration de 20 % de l’efficacité énergétique.                                                                                              

Le Grenelle Environnement

Cette même année, le Groupe ADP s’engageait à respecter les objectifs nationaux du Grenelle Environnement. Au niveau du groupe, cette démarche s’est traduite par deux objectifs majeurs, réduire de 38 % les consommations énergétiques des bâtiments en 2020 par rapport à 2005 et atteindre au minimum 23 % d'énergies renouvelables en 2020 dans la consommation énergétique finale.

ISO 50001

Cette norme internationale s’applique aux systèmes de management de l’énergie qu’elle permet de gérer et contrôler plus efficacement. Il s’agit d’un cadre référentiel majeur de la politique énergétique d’Aéroports de Paris. Celle-ci est coordonnée par la direction de l'Environnement et du Développement durable.

ISO 14001

La norme ISO 14001 exige une démarche d’amélioration permanente de l’impact environnemental de l’entreprise. Les sites Paris-CDG, Paris-Orly et Paris-Le Bourget bénéficient tous les trois de la certification ISO 14001.

 

Référents internes 

Quatre principes fondamentaux

Au niveau interne, la politique environnementale Aéroports de Paris s’articule autour de quatre grands principes :

  • intégrer systématiquement l’environnement dans les activités de l’entreprise ;
  • maîtriser les émissions locales ;
  • prévenir les risques collectifs de pollution ;
  • relayer les bonnes pratiques environnementales auprès des partenaires d’Aéroports de Paris.

 

Le management de l’énergie

Le management de l’énergie fournit un cadre qui permet d'atteindre ces objectifs. Il s’agit notamment de réduire les coûts énergétiques par un usage optimisé de l'énergie, tout en tenant compte des enjeux en matière de responsabilité sociétale et de satisfaction client.

A terme, l’énergie formera l’un des cinq thèmes de la politique environnementale du Groupe ADP avec l’eau, l’air et les émissions, les déchets et la biodiversité.

 

Mis en ligne le 19 avril 2012

© Aéroports de Paris - P.Stroppa (Studio Pons)

>> Le plan stratégique 2011-2015

Outil majeur de la politique environnementale du Groupe ADP, le plan stratégique 2011-2015 doit permettre
au Groupe de rester la référence aéroportuaire européenne en matière de développement durable et de responsabilité sociétale.

Ce plan prévoit notamment une réduction de la consommation d’énergie primaire interne par mètre carré de bâtiment de 12,4 %
en 2015 par rapport au niveau de 2009. A terme, la part d’énergies renouvelables devra représenter 15% de la consommation interne totale pour l’ensemble des plates-formes. Le plan stratégique prévoit également de réduire les émissions de CO2 du Groupe ADP
de 25 % en 2015 par rapport à 2009.