Airparif, un nouveau site, un nouvel indice

Plus clair, plus interactif, plus moderne… Airparif a remodelé son site Internet. L’idée étant d’apporter une information de proximité mieux adaptée aux nouveaux modes de consommation de l’information, réseaux sociaux, téléphonie mobile, etc. Cette refonte est aussi l’occasion de moderniser les informations transmises au public au quotidien, les indices de pollution et les cartes.

Un indice de pollution européen à l’échelle de la région.

Le nouveau site d’Airparif présente l’indice européen Citeair décliné à l’échelle de l’Île-de-France .

  • La carte régionale quotidienne porte désormais ses couleurs.
  • Dès la page d’accueil, l’internaute a le choix entre l’indice français ou européen pour l’agglomération parisienne.
  • À partir de là, il peut accéder aux informations par département (indice européen du département et carte départementale associée).
  • À noter, les indices de pollution par commune s’appuient sur l’indice européen.

Quelle différence par rapport à l’indice Atmo ?

L’indice français Atmo utilisé jusqu’à présent correspond à un chiffre et un mot. Cet indice caractérise la qualité de l’air générale sur une journée mais il ne prend pas en compte la pollution le long de la circulation. Son échelle varie de 1 à 10, avec 6 qualificatifs et 3 couleurs.

Pour compléter cette information, en particulier le long de la circulation, Airparif a participé à la mise en place d’un indice de pollution européen (projet Citeair). L’échelle s’étend de 0 à plus de 100, avec 5 qualificatifs et 5 couleurs. Ce nouvel indice concerne la pollution générale mais également la pollution à proximité du trafic, avec une actualisation toutes les heures. Il permet de comparer la qualité de l’air d’une centaine de villes sur le site ici.

 

Communiqué Airparif du 15/09/2011

Page d'accueil du site Air Parif
© DR