|

Le secteur de la sécurité recrute à Paris-CDG

​L'aéroport Paris-Charles de Gaulle est en forte demande de postes dans le secteur de la sécurité. Plus de 2 500 emplois sont à pouvoir pour ce printemps 2018.

​Les entreprises de sécurité sont les sociétés qui ont le plus de propositions d'embauches sur la plateforme ; les demandes de postes à pourvoir sont constantes, elles représentent un tiers des embauches des emplois de l'aéroport. Les recrutements pour la prochaine saison IATA qui débute début mars, sont d'ores et déjà en cours. Les besoins en personnel ont été estimés par les sociétés du secteur telles que Securitas, Hub Safe et ICTS. La société ICTS est l'un des plus gros employeurs avec une prévision d'embauches de plus de 750 personnes pour le poste inspection filtrage. Le poste le plus demandé est celui d'agent de sûreté bien que vous puissiez aussi postuler sur le poste d'agent de sécurité. Autre métier, celui d'ADS, adjoint de sécurité. La DPAF, Direction de la police aux frontières recherche environ 200 personnes pour cette fonction. Ce poste est accessible après un examen et est ouvert à tous les français de plus de 18 ans avec casier judiciaire vierge ; les sélections se font tout au long de l'année. C'est un contrat de trois ans renouvelable une fois qui ouvre d'autres opportunités au sein de la DPAF.

Les emplois de la sécurité devraient augmenter ces prochaines années dû à la croissance du trafic, aux nouvelles infrastructures de l'aéroport et aux nouvelles réglementations en matière de sécurité-sûreté. Ces offres sont à votre disposition à l'agence pôle emploi de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle.

Mis en ligne le 19 février 2018

 

>> Recrutement au sein des compagnies aériennes en 2018

La compagnie aérienne Joon, filiale d'Air France, prévoit pour cette année un recrutement de 600 postes de personnel navigant commercial, PNC, en contrats à durée indéterminée et plus de 1 000 postes d'ici 2020. La compagnie mère, Air France recrute 250 pilotes par an, par l'intermédiaire de son école des cadets Air France, école spécialisée dans la formation de pilotes. Un total de plus de 800 embauches comprenant des hôtesses, stewards et pilotes est attendu pour l'année 2018.

© DR

>>L'emploi dans les aéroports parisiens

• 90 190 emplois à Paris-Charles de Gaulle

• 28 360 emplois à Paris-Orly

• 3 490 emplois à Paris-Le Bourget

L'activité économique globale générée par le système aéroportuaire francilien représente ainsi 3,9 % du PIB de l'Île-de-France et 7,9 % de l'emploi en Île-de-France, totalisant 570 860 emplois (données : Études Utopies 2017).